ETUDES CAMEROUNAISES

25 février 2014

UN AN DEJA: LA TUERIE DU REGIME BIYA

   Une année après les tueries du Cameroun, février 2008, j'avais mis en ligne le rapport des Associations des droits de l'homme qui revenait en gros sur  le déroulement,et les conséquences des événements. Six années après, qu'est ce qui a changé? Quelles sont les mesures existantes susceptibles d'empêcher une nouvelle  poussée de fièvre? La corruption et l'attentisme repoussent le moment fatal. Nous pleurons depuis quelques jours un homme du système RDPC qui est tombé. Ne tirons pas sur le corbillard. Si... [Lire la suite]

21 janvier 2014

Janvier au Cameroun. En boule de neige

  Pour la chanteuse de Bikutsi , K-tino, le rideau vient de tomber. Selon APA,  Elle reconnait, sans rire, sous le contrôle certainement des esprits cette fois, «J’avais la capacité de déshabiller les hommes avec le regard. Sur scène, ce n’était pas moi parce que j’avais deux vies. J’ai été entraînée vers un esprit de mort, j’avais un parfum spécial auquel personne ne résistait. ’’Le parfum s’est sûrement évaporé avec l’arrivée des jeunes talents du Bikutsi, quel dommage ! C’est toujours quand l’on ne peut plus que... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 19:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 janvier 2014

BONNE ANNEE

Et si je vous disais Bonne Année !! Bonne Année!!Deux mots sésame. Ils vous ouvrent les portes. Vous n’y pensez que dal. Votre interlocuteur, qui esquisse un large sourire crispé, encore moins. Il vient d’en aligner plusieurs dizaines. Il ne s’encombre pas de la parlotte. Il dégaine par SMS. En un seul clic des milliers de « Bonne Année » Une pour le cousin grincheux au bout du monde, une pour le voisin irascible, une autre pour l’amour secret. La bonne année c’est l’occasion d’irradier large. Pourtant, chiche !... [Lire la suite]
24 décembre 2013

LA CRISE DE 1962 AU CAMEROUN

L'analyse socio politique de la crise de 1962. Comment la peur est devenue le sentiment le mieux partagé au Cameroun?. Cette approche historique revient sur les conditions de la mise sur pieds des structures de la repression et du totalitarisme. Nous découvrons aussi les bases du régime Ahidjo.   A PROPOS DE LA CRISE DE 1962 AU CAMEROUN, FAIRE DE L'HISTOIRE SOCIO-POLITOLOGIQUE : SOCIO-ANALYSE ET HISTOIRE ANALYSEE D'UN CONFLIT DE POUVOIR   par Mathias-Eric OWONA NGUINIGRAPS / Université de Yaoundé II     ... [Lire la suite]
23 décembre 2013

Le jour où Lamberton et Um Nyobe se sont rencontrés

Le jour où Lamberton et Um Nyobe se sont rencontrés. Ce texte vient renforcer les travaux des Historiens comme Achille Mbembe. Il dit en substance dans La naissance du maquis dans le sud Cameroun, Paris Karthala, 1996 « Les corps (parmi lesquels se trouvait celui de la belle-mère de Um) furent trainés jusqu’au village de Liyong, où ils arrivèrent ensanglantés et défigurés. On invita la population à venir contempler les trois cadavres… Jacques Bitjoka-un des principaux chefs des milices dites d’autodéfense que l’administration... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 décembre 2013

Achille MBEMBE La vérité est que les pouvoirs en place ne sont pas comptables devant leurs peuples,

Achille MBEMBE: « La réalité est que les Africains ou les personnes d'origine africaine, ou qu'ils soient, ne seront jamais respectés tant que le continent ne sera pas debout. »         Comment croire à l’Afrique ? Comment ne pas voir la fragilité des Etats africains, la crise des processus de démocratisation et surtout l’incapacité des hommes au pouvoir. Achille Mbembe, dans un regard panoramique, revisite la situation du continent africain. Le Cameroun, Afrique en... [Lire la suite]


02 janvier 2013

Bonne Année

Je ne peux échapper à cette tradition des voeux. Nous avons parcouru une partie de cette année 2012 ensemble. Des moments de vide, des périodes de faiblesses, et parfois le découragement. Sans vouloir vous redire les mots de vos dirigeants, surtout avec l'aide d'une batterie de communicateurs que nous n'avons pas, nous vous souhaitons seulement une année sans grands déséquilibres. Que vos choix soient les meilleurs.
Posté par Noumbissie à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 décembre 2012

l'OBSCENE ET LE GROTESQUE CONSTITUENT L'IDENTITE DU REGIME

 Nous reprenons ici dans son intégralité cette lettre, je voulais dire cette adresse au régime postcolonial, de "l'intellectuel" que le monde entier nous envie. Eboussi Boulaga dresse ici, avec les mots justes, l'état de délabrement de la société camerounaise. Sans être larmoyant, il humidifie nos yeux. A la fin, nous comprenons que les murs de la prison de Enoh Meyomesse sont bien plus étendus.        LETTRE A ENOH: L'OBSCENE ET LE GROTESQUE CONSTITUENT L'IDENTITE DU REGIME – ... [Lire la suite]
13 août 2012

CHEFFERIES TRADITIONNELLES, CULTURE ET DEVELOPPEMENT LOCAL AU CAMEROUN

CHEFFERIES TRADITIONNELLES, CULTURE ET DEVELOPPEMENT LOCAL AU CAMEROUN Mouiche Ibrahim La présente étude porte sur le triptyque chefferies traditionnelles, culture et développement local au Cameroun ; elle s’inscrit dans la problématique du rôle des chefs tourné vers le développement, la meilleure attente despopulations vis-à-vis de leurs monarques. Ce texte est structuré en trois parties : il commence par souligner la centralité des chefferies en matière de développement local à partir d’une évocation théorique sur les relations... [Lire la suite]
23 juin 2012

FIGURES DE L'HISTOIRE DU CAMEROUN

   Jules Kouosseu, Noumbissie Tchouaké Cet ouvrage qui offre une quinzaine de contributions, revient sur toutes les périodes de l'Histoire du Cameroun. Les auteurs posent les balises pour répondre aux questions: Comment éclairer les destins individuels ? Comment construire l'histoire du Cameroun à travers des personnages parfois maintenus dans l'ombre des évènements ? Ces deux questions constituent la trame de Figures de l'histoire du Cameroun, XIXe-XXe siècle. En une quinzaine de contributions, mettant en relief des... [Lire la suite]


Fin »