09 avril 2008

SEVERIN CECILE ABEGA. UN SAGE

Séverin Cécile Abéga : Hommage en Anthropologie D’après ce soci-politologue, l’anthropologue décédé est un sage.Par Vincent Sosthène Fouda* Ekang bëse biso elang elang ééé !Ééé éee!Ekang bëse biso elang elang ééé!Ééé ééé!Beti benanga m'asug Ekang éée!Eée éée ééé éééMelo'o m'abah, Maba yi foEkang bolo'o EsagomMadzo m'Ekang bolo'oEsagom Mëne Ekang mboloEsagomEsangom mbo betoaYaaaaaaaaaa!C'est au rythme de l'Esani symbole de la vaillance que la communauté universitaire s'incline devant toi ! Es-tu toujours là ? La mort a frappé très... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2008

PROBLEMES CAMEROUNAIS DE L'HEURE

RENE SADI MET LE RDPC EN ORDRE DE BATAILLE A la lumière de l'actualité nationale marquée par la reprise imminente de " l'opération Epervier ", les interrogations sur un hypothétique réaménagement du Gouvernement, les incertitudes qui planent sur les dernières privatisations de sociétés publiques , le débat sur les points à considérer en vue de la révision de la Constitution, l'occasion nous est donnée de nous appesantir sur la touche singulière qu'apporte le plus ancien collaborateur du Chef de l'Etat depuis sa prise de... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2008

LA QUESTION ANGLOPHONE AU CAMEROUN

Le présent rapport fait suite à une mission internationale d’enquête de la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) qui s'est rendue au Cameroun du 23 août au 1er septembre 2003. La mission avait pour but d’évaluer la situation des droits de l’Homme dans ce pays1. Composée de Jean-Bernard Padaré, vice-président de la Ligue tchadienne des droits de l'Homme, organisation membre de la FIDH, et de Benoît Van der Meerschen, coordinateur de la section belge de Défense des Enfants International, la mission s'est... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2008

HOMMAGE A SEVERIN CECILE ABEGA

HOMMAGE DES CAMEROUNAIS A SEVERIN CECILE ABEGA Quand un éléphant est terrassé, alors lui résistent des traces, des empreintes, des marques, des stigmates. François Bingono Bingono (dramaturge) - "Nous devons poursuivre ce qu'il a commencé." Certes, on pleure aujourd'hui parce que la séparation physique suscite la tristesse. Mais, pour celui qui a pleinement vécu comme Séverin Cécile Abega, alors, on dansait l'Esani. Une danse de triomphe chez les béti. La vie qui triomphe toujours de... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2008

SEVERIN CECILE ABEGA POSE SA PLUME

Séverin Cécile Abega est mort. Anthropologue et écrivain. Le monde de la recherche vient de perdre l'un de ses membres. L'écrivain et anthropologue camerounais Séverin Cécile Abega est décédé dans la nuit de lundi à mardi à Yaoundé à l'âge de 52 ans des suites d'une maladie, a-t-on appris auprès de son entourage.Né en 1955 dans le sud du Cameroun, Séverin Cécile Abega était l'auteur de nombreux ouvrages et s'était notamment rendu célèbre avec la publication, en 1982, du recueil de nouvelles "Les Bimanes",... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2008

LA FILIERE CACAOYERE AU CAMROUN

La libéralisation de la filière cacaoyère vue et vecue par les planteurs Camerounais. La dévaluation du franc CFA (1994). La forte demande en produits vivriers sur les marchés urbains et la liberté des prix. LIRE LA SUITE http://www.regionetdeveloppement.u-3mrs.fr/pdf/R4/R4_Alary.pdf
Posté par Noumbissie à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 mars 2008

CAMEROUN: POUDRIERE EN ATTENTE D' EXPLOSION

Eclairage de SHANDA NTONME Emeutiers des diables ou martyrs des peuples ? Lorsque les étudiants se déversent dans la rue en mai 1968 en France pour contester un régime qui, à leurs yeux, n’était plus très loin de la monarchie et ne correspondait plus tout à fait aux exigences d’un monde plus moderne, le général De Gaulle comprit, sans se faire prier, qu’il était temps de s’en aller. Le geste qu’il voulut solennel, prit la forme d’un désaveu constitutionnel construit par la voie référendaire. L’histoire récente... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2008

CAMEROUN:LA MAIN DES COMPLOTEURS

" Déclaration " du président : Le discours du complot, antichambre du totalitarisme ? Voir derrière tout mouvement social débouchant sur une grève, la main de comploteurs, c'est s'engager à élaborer une doctrine du complot permanent, et tracer la voie pour " l'institutionnalisation de la légalité d'exception ". Par Romuald Nkoulou* Il n'y aurait donc pas de problème social au Cameroun, un malaise social que les camerounais peuvent exprimer par eux-mêmes; il y aurait seulement... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2008

PAPA J'AI FAIM

La crise, ses maux et ses mots… - "Papa, j’ai faim ! Tais-toi ! - Papa, je dis que j’ai faim ! -Ferme ta gueule ! C’est ta sorcière de mère qui t’envoie m’embêter, hein ! -Papa, j’ai faiiiiim !!! -Si tu continues à crier, je te frappe et je te sors de chez moi !"… Propos recueillis par D.R. Lorsque surgit ou s’aggrave un conflit social et/ou politique chez nous au Cameroun, le diable, comme l’Enfer de Sartre, c’est l’Autre. L’Autre, c’est, d’un côté, le pouvoir, son propriétaire et son... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2008

LA FORCE DOIT-ELLE RESTER A LA CONSTITUTON?

Le discours que Paul Biya devait prononcer Ce style incomparable. Fidèle à cette logique de compréhension et d’information, Jean Baptiste Sipa nous sert une perception alléchante du traitement de l'information. Après l’introspection de l’auteur de La pensée sociale chez Paul Biya, bréviaire sans pareille de flagornerie, le discours que Paul Biya devait prononcer sonne la charge de l’hypocrisie. Que ceux qui, au Cameroun, protègent les courageux pensent à lui. Amen “ Mes chers compatriotes, “ Notre pays est en train de... [Lire la suite]
Posté par Noumbissie à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]