Séverin Cécile Abega est mort. Anthropologue et écrivain.

Le monde de la recherche vient de perdre l'un de ses membres.

L'écrivain et anthropologue camerounais Séverin Cécile Abega est décédé dans la nuit de lundi à mardi à Yaoundé à l'âge de 52 ans des suites d'une maladie, a-t-on appris auprès de son entourage.

Né en 1955 dans le sud du Cameroun, Séverin Cécile Abega était l'auteur de nombreux ouvrages et s'était notamment rendu célèbre avec la publication, en 1982, du recueil de nouvelles "Les Bimanes", peinture caustique de la société camerounaise, devenu un classique étudié par les lycéens du pays.

Docteur en anthropologie, discipline qu'il enseignait à l'Université catholique d'Afrique centrale, à Yaoundé, il avait également travaillé sur de nombreux sujets d'étude parmi lesquels la sorcellerie, le sida, la prostitution et les mutilations sexuelles.

Il était en particulier un spécialiste reconnu des questions touchant au sort des populations pygmées d'Afrique centrale, dont il avait estimé en 2007 dans un entretien avec l'AFP que la "marginalisation s'aggravait".

Son dernier livre, "Les violences sexuelles et l'Etat au Cameroun", a été publié en 2007 en France.

© 2005 AFP : Tous droits réservés.